Cherchons à mieux connaitre cette famille. Pierre LAROCHE, distillateur à Metzeresche, époux d’Anne SCHARFF a eu 9 enfants dont Pierre né en 1833 à Metzeresche.

En 1854, Pierre épouse à Metzeresche Anne JUNG. Il indique comme profession sculpteur sur pierre. De cette union sont nés 14 enfants, dont 3 sont devenus sculpteur, Ferdinand Julien né en 1856, Pierre Michel Victor né en 1862 et François Adolphe né en 1864. Le plus jeune fils Marie Emile Georges est devenu militaire. Il était Chef de bataillon des affaires indigène à TAZA au Maroc, Officier de la Légion d’honneur, Croix de Guerre.

Intéressons-nous plus particulièrement à François Adolphe LAROCHE qui s’est installé à Kédange. Il épouse en 1892 à Hestroff Marie LAGLASSE. Le couple a eu 7 enfants.

Le couple s’installe dans la maison à l’angle de la Rue du Collège et de l’impasse au bois. La maison elle-même raconte l’histoire de la famille, construite dans la deuxième moitié du IX siècle. Elle porte encore aujourd’hui les décorations faite par le sculpteur. Le linteau de la porte d’entrée a été sculpté par M LAROCHE et représente les emblèmes professionnels du sculpteur : le marteau, le burin, les ciseaux, l’équerre et le fil à plomb.

M LAROCHE a scellé au-dessus des trois fenêtres de l’étage trois têtes sculptées dont l’une le représente, une autre est le portrait de son épouse et entre les deux un visage menaçant.

Cette famille de sculpteur a laissé de nombreux ouvrages que l’on peut encore admirer aujourd’hui à Kédange et dans la région.
Je vous propose de mettre en avant trois réalisations de ces artistes.

Le tombeau de Pierre BIRCK (Buding)

Le tombeau érigé en 1865 par Pierre BIRCK, réalisé par Pierre LAROCHE de Kédange.

Le tombeau représente St Pierre aux liens, symboles chrétiens, croix, sablier, couronne, décors végétal et floral, angelot.

 

Le Saint Etienne de Metzeresche
Dans les années 1860 de violents orages ont anéanti toutes les récoltes et mis les habitants de Metzeresche au bord de la famine. Ces derniers en accord avec le sculpteur Laroche érigèrent une statue de Saint Etienne, Saint patron de Metzeresche afin d’implorer le ciel que pareille catastrophe ne se reproduise plus. Les mains de cette statue donnent l’impression de repousser les intempéries. Ces mains cassées lors de la débâcle de l’armée allemande en 1944 furent remplacées par un habitant de Metzeresche, suite à un vœu et sculpté par Lucien SOMMEN sculpteur à Kédange successeur de M LAROCHE.

 

La vierge (dans l’ancien cimetière)
Dans l’ancien cimetière de Kédange est érigée une statue de la vierge, offerte par la famille Laroche / Laglasse en 1923. La première statue réalisé par François Adolphe LAROCHE a été détruite pendant le dynamitage du pont de la Canner en 1944 a été remplacé par la statue actuelle.

Comments (1)

  • esta visa

    This is a very good tip particularly to those new to the blogosphere. Simple but very precise information… Thanks for sharing this one. A must read post!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).