EDITORIAL DU MAIRE

 

Mes chers concitoyens,

 

Un grand débat occupe actuellement le corps social tout entier. Si le débat est légitime, l’ordre public reste une base de la démocratie. Dans une démocratie, le droit à la sécurité constitue un droit prioritaire.

Or on constate depuis longtemps que l’insécurité routière s’est installée durablement dans notre commune. D’aucuns considèrent que les excès de vitesse sont autorisés, que le code de la route peut être négligé. Pour tenter de diminuer la vitesse en agglomération, la municipalité a fait installer des feux tricolores à l’intersection de la RD918 avec la rue de la plâtrerie.

Je concède que des réglages sont encore nécessaires, mais je n’accepte pas que des messages incitant à commettre des délits soient déposés sur les réseaux dits sociaux, en toute impunité. C’est pourquoi, j’ai demandé aux autorités d’effectuer des contrôles pour sanctionner les auteurs de contraventions qui mettent en danger la vie d’autrui.

Soyez assurés que tout sera fait pour diminuer la vitesse dans notre commune, car il s’agit là d’un enjeu majeur pour notre sécurité, celle de nos enfants, de nos adolescents, et de nos personnes âgées.

Une lutte sans merci sera menée aux délinquants routiers.

 

Très cordialement,

 

Le Maire

Jean Kieffer

 

 

Le 20.03.2019