Un travail de recherche généalogique a été mené en 2006 par le cercle de généalogie des trois frontières de Yutz et le cercle généalogique du Pays de la Nied à Filstroff en reconstituant l’ensemble des familles de Kédange et Hombourg Budange.

Pour faire ce travail, l’ensemble des registre paroissiaux tenu par le clergé jusqu’à la révolution et les livres d’état civil après 1792 ont étés relevés. Cela représente 15 373 personnes recensé sur les deux communes. Sur une période de 1676 à 1940. Ne sont recensé dans ce travail uniquement les personnes pour qui un acte de naissance, de Mariage ou de décès. Il y a une période ou ses registres ne sont pas consultables le délai est de 75 ans, auparavant c’était 100 ans.

La paroisse de Kédange, Hombourg remonte à environ 1676 jusqu’en 1812 ou Napoléon réunie la commune de Kédange à Hombourg cela durera jusqu’en 1902 ou la séparation de ces deux communes intervient.

Voir doc :  1 Registres paroissiaux

 

Courrier Napoléon
Ce travail nous permet d’avoir une vue d’ensemble de la population de ses deux villages sur le plan économique avec de nombreux agriculteurs, de paysans, de laboureur et de fermier, de 1700 à 1800. Sur cette période nous trouvons aussi des artisans, des menuisiers, des tonneliers, des tailleurs, des vignerons, des meuniers et des hardiers de porc, des bergers, des aubergistes, cabaretiers, des boulangers, chaufourniers, chanvriers, charretiers, charrons…..
Après 1800 nous voyons arriver d’autres métiers que ceux de la terre avec la présence de gendarme, de douaniers, un notaire et des clercs de notaire, d’un chirurgien, de militaires, d’instituteur et d’artisans…..

Après 1900, il reste encore quelques agriculteurs mais la société change encore et modifie le type d’activité dans notre village. Nous trouvons de nombreux employés du chemin de fer, cantonniers, aiguilleurs, ajusteurs et conducteur de train, de garde barrière mais aussi des entrepreneurs, d’ouvriers d’usine, d’ouvrier en plâtre, des maçons et des employés de banque de commerce et de magasin…

Cette évolution se poursuit encore aujourd’hui.
Nous constatons de nos jours, qu’il reste quelques commerces, des artisans et de moyennes et de petites entreprises.

 

La population
La population a évolué puisque le village ne comptait qu’une rue 1693 soit 22 maisons quelques grange et écurie Au moment de la révolution la paroisse compte environ 350 habitant. Cette évolution se poursuivra au fil du temps et comptera en 1962, 850 habitants, en 2014 nous sommes 1098 habitants.

Les patronymes les plus répertorié s dans la reconstitution des familles pour la commune de Kédange et Hombourg sont :
HENRY , HUMBERT, SCHELTIEN, GROSSE, ANTOINE , BIRCK, WAGNER, GRANTHIL, MAIRE, RICHARD, TONNELIER, SCHNEIDER, DELVAUX, REINERT, AUBURTIN ……

Par contre il faut noter que certaines familles sont encore présente aujourd’hui ou leur descendant comme : (par ordre alphabétique)

  • AUBURTIN Didier depuis 1687 K
  • BACH Jean 1696 K
  • CASSE Nicolas 1707 H
  • DELVAUX Jean Nicolas 1694 K
  • HEGUE Jean Nicolas 1743 H
  • KIEFFER Pierre 1662 H
  • SCHELTIEN Nicolas 1700 K
  • SCHLESSER Jean 1785 H

 

Communauté juive
Lorsque l’on parle de la population, il faut noter qu’a Kédange comme dans d’autre commune proche (Buding, Luttange, Metzervisse …) la présence d’une communauté juive qui remonte aux années 1735 avec l’installation de 5 familles. Nous en retrouvons des traces dans les registres d’Etat civil : CAHEN, LEVY, ISRAEL et cela jusqu’en 1819 environ.

Ces familles sont des marchands, de chevaux, des colporteurs et des bouchers.
En 1807, Napoléon 1er a convoqué le Grand Sanhédrîme qui a conduit à la création du consistoire des Israélites de l’Empire. Création qui devait conduire à l’organisation administrative, pour un meilleur contrôle et pour assurer la soumission à l’Empereur et à sa famille dans les différent pays d’Europe.

Certaines mesures perdurent encore aujourd’hui. Par exemple sur la prise d’un nom de famille. (Parce que l’on attaché au prénom du père le prénom du fils)
Un décret du 28/07/1808 impose à tous les juifs de prendre un nom définitif.

  • En octobre 1808, il y a 4 feuillets ou chacun déclare :
    Par devant nous maire de la commune de Kédange, canton de Metzervisse, arrondissement de Thionville, département de la Moselle. C’est présenté Israel Caien qui a déclaré confirmer le nom de Caien pour nom de famille et pour prènom celui d’Israel et la signé avec nous le 18/10/1808.

Dans la commune il ne reste pas de trace tangible de ces familles juives comme dans les autres communes du secteur ou un lieu de culte était présent comme à Buding, Luttange et Metzervisse ou le cimetière Juif existe toujours.

Le seul vestige de ce passé à Kédange est pour les anciens la « judtgass » qui est aujourd’hui plus connu sous la Rue Notre Dame.

Médaille de la Légion d’Honneur
Dans certain acte d’état civil apparaisse des mentions particulières.
J’ai relevé dans 8 actes la mention médaillée de la Légions d’Honneur (6 à Kédange et 2 à Hombourg)

J’ai donc recherché toutes les informations sur ces attributions de médaille. Je mets le projecteur sur ses 8 personnes : (toujours par ordre alphabétique)

  • AUBURTIN Nicolas ° Kédange le 24/09/1772 médaillé le 04/03/1806. A fait la campagne de l’ouest et océan, Rhin, Moselle, d’Angleterre et du Danube. Blessé à la bataille d’Austerlitz. + en 1836 à Metzervisse
  • HAUPERT Pierre ° Budange le 23/12/1776. A fait campagnes et bataille de Niederheim, Ulm, Norlingen, Austerlitz, Iena et Lubeck.
  • HESSE VICTOR ° Kédange 19/06/1874 médaillé le 20/10/1932, a participé de 1892 à 1914 aux campagnes du Soudan, d’Algérie, de Cochin chine, du Tonkin, de Madagascar et en Allemagne.
  • KAUFFMANN Jean Eugène : ° Kédange le 11/01/1839, médaillé le 09/01/1871, a participé campagne d’Italie, d’Afrique, de l’intérieur et contre Allemagne.
  • LAROCHE Marie Emile : ° Kédange le 24/05/1879, A fait Ecole St Cyr en 1898, Régiment infanterie de marine et la coloniale, Chef de bataillon au Antilles et au Maroc +Sidi Bel Abbes le 06/10+1956. (Frère du sculpteur Laroche)
  • REMY Louis : ° Kédange le 08/09/1760, médaillée le 14 brumaire an 13 (05/11/1804) A fait campagne sur le vaisseau Le Citoyen, campagne d’Italie, d’Egypte et de Syrie.
  • RENAUD Charles : ° Kédange le 21/09/1858, enfants de troupe en 1869 et à intégrer le Régiment de grenadier, Médaillé Chevalier de la Légion d’honneur le 11/07/1902 et + à Paris le 02/06/1904.


Les Mosellans à Paris

Depuis quelques semaines un travail est mené par le cercle de généalogie pour le recensement des Mosellans qui ont quitté le département. Nous constatons une augmentation des actes (de mariage) après 1870. Ceci est semble-t-il dû à la guerre de 1870 ou de nombreux Lorrains et Alsaciens ont fait le choix de quitter la région.
Tous les actes n’ont pas encore été dépouillés sur l’ensemble des arrondissements. Pour le 3 éme arrondissement, j’ai déjà répertorié 5 mariage de Kédange et Hombourg . Mais nous constatons que d’autres villages des environs apparaissent, dans les actes de mariages : Kemplich 10 mariages, Distroff, Metzervisse, koenigsmacker, Menskirsch, Bouzonville, Buding, Budling….


Une famille en particulier

En 1854, Pierre Laroche épouse à Metzeresche Anne Jung. Il indique comme profession sculpteur sur pierre. De cette union sont nés 14 enfants, dont 3 sont devenus sculpteur : Ferdinand Julien né en 1856, Pierre Michel Victor né en 1862 et François Adolphe né en 1864. Je vous ai parlé de Marie Emile Laroche, militaire.

Intéressant nous plus particulièrement a Adolphe qui s’est installé à Kédange. Il épouse en 1892 à Hestroff Marie Laglasse. Le couple a eu 7 enfants. La famille Laroche habitait dans la maison à l’angle de la Rue du Collège et de l’impasse du bois. Pendant plusieurs générations, la famille a réalisé de nombreux monuments funéraire et statuaire. La maison encore visible aujourd’hui raconte l’histoire de la famille construite dans la deuxième moitié du 19ème siècle.

Le linteau de la porte d’entrée représente les emblèmes professionnels du sculpteur : burin, marteau, ciseau, équerre et le fil à plomb. Mais aussi le visage du sculpteur et de sa femme sur le linteau des fenêtres. (Voir photos)

Il y a dans toute la région de nombreuses œuvres réalisées par M Laroche.
Son successeur la famille Sommen qui travaille encore aujourd’hui.

Il reste bien d’autre sujet à aborder sur toute ces familles qui sont passé dans notre village et pour certaine les descendants sont toujours présent.

Si vous avez des questions ?

Comments (5)

  • lambert

    bonjour
    je découvre votre recherche sur le net ; je trouve intéressant ces éléments ;
    Par ma mère, décédée, je sais que nous avons des ancêtres qui sont nés à Kédange : Wagnair de marisy qui fut militaire (avant et après la Révolution), Nicole Hortense Pelin dont le père devait être notaire à Kédange (fin de l’époque napoléonnienne env) ;
    Laurent Fonfrède, qui fut lieutenant colonel mort en Crimée est enterré à Kédange ; auriez vous trouvé trace de ces trois noms de famille ?
    Merci à vous

  • Fidela Wools

    Thank youThanks for the auspiciousgood writeup. It if truth be toldin factactuallyin realityin truth used to bewaswas once a entertainmentamusementleisureenjoyment account it. GlanceLook complexcomplicatedadvanced to farmore broughtintroducedaddeddelivered agreeable from you! By the wayHowever, how cancould we keep in touchkeep up a correspondencecommunicatebe in contact?

  • kiralik bahis sayfası

    My programmer is trying to persuade me to move to .netfrom PHP.

    I have always disliked the idea because of the costs.

    But he’s tryiong noje thhe less. I’ve been using Movable-type onn
    various websites for about a yea and am anxious abouut switching to
    another platform. I have heard fantastic things about blogengine.net.
    Is therre a way I can transfer aall my wordpress posts into it?
    Anyy hellp would be greatly appreciated!

  • Tarımsal Destekler

    I think everything published was actually very logical.

    However, consider this, suppose you added a little content?
    I mean, I don’t wish to tell you how to runn your website,
    however suppose you added something that makes people
    desire more? I mean Les familles de Kédange – Kédange sur Canner is a little boring.
    You could peek at Yahoo’s front page and see how they write post headlines to grab people
    interested. You might add a video or a picc or two to get peopl interested about
    everything’ve written. Just my opinion, it miight bring your
    posts a little livelier.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked (*).